Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vous trouverez dans ces pages des réactions à l'actualité, un lien vers le site de la famille Reiss. N'hesitez pas à me laisser un message.

Recherche

12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 15:54
 
Une nouvelle série TV quotidienne jusqu'au 16 Mars 2008.                                                                                                                             Les "familles" Ceccalti, Peretto et Pasqui règnaient en alternance sur la riche province de Hot Senn et sa capitale Nelly, résidence privilégiée des "capi" en vue de tout le pays.
Mais voilà qu'une "famille" ambitieuse et issue de l'immigration récente, les Sacossi, vient à troubler le jeu et même à s'emparer du pouvoir. Son chef, don Nicco, ne s'arrète pas là et parvient à se faire nommer "capo di tutte le famiglie". Il s'empresse  de désigner à la tête de la province et de la ville des hommes de paille et/ou de confiance nommés Di Vedia, Martino, et son propre fils Giovanni.
Mais la proie est trop belle, et les "capi" locaux n'y résistent pas.
 
Et voilà démarrée l'irrésistible ascension de la nouvelle série, DU RIFFIFI CHEZ LES RICHES.
Repost 0
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 22:27
Le Prince Jean de Neuilly a de qui tenir.
Repost 0
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 21:57
Sarko, l'interlocuteur des grands de ce monde, le responsable de la gachette nucléaire, intrigue bassement pour la mairie d'une petite ville. Comment voulez-vous qu'on s'y retrouve? Ce personnage possède à son répertoire de multiples rôles, dont ceux du roi et du fou du roi.
Repost 0
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 22:54
La copinocratie n'ayant que faire de la démocratie, Sarko avait parachuté chez lui à Neuilly son chouchou D.Martinon dans le but de le faire élire maire. Et comme directeur de campagne il avait désigné le prince Jean.
Mais le vent tourne et l'on ne saurait tout prévoir.....
Repost 0
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 01:58
De Gaulle, reviens!
Repost 0
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 00:00
Touche-pas---mon-pote.JPGComme tt le mde je suis au courant du message soi-disant envoyé par Sarko à Cécilia.
Louisa, qui n'était pas au parfum a immédiatement dit:"C'est Cécilia!". Attendons pour savoir. Si Sarko se révélait paumé au pt de faire ce genre de connerie, que fait-il au sommet d'un Etat malgré tout important et disposant du feu nucléaire? J'espère que c'est du vent.
En attendant, j'ai lu attentivement la déclaration de la belle Rama Yade sur la question. Pitoyablement incantatoire. J'ai imaginé une manif de soutien de la garde africaine du Petit Roi.
Repost 0
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 23:44
Repost 0
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 19:48

Pour moi, la capitulation de Sarko en rase campagne devant les taxis est une totale surprise.
Autre stupéfaction: pas un mot dans les infos de "club-internet/AOL" que je consulte en me levant, ni à la radio. Par contre pleins feux sur la prochaine grâce (obtenue évidemment par qui vous savez) des Pieds Nickelés du Tchad.
Du Sarko-Guéno.com pur sucre! Vraiment, ils nous prennent pour des cons!
Quant à la victoire du corporatisme bien de chez nous, et dans le cas particulier dans une corporation où est bien implanté le FN, ça risque bientôt de faire des petits. Ca n'enlève rien au bien fondé des inquiétudes des "taxis", à juste titre méfiants devant les compensations financières bidon que leur propose le duo attalo-sarkozien. Mais que n'achètent-ils pas français, comme le clamait Jean-Marie?
Repost 0
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 00:53
Ce dessin était en cours avant la capitulation sans conditions devant les taxis.
Repost 0
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 18:36
Chirac--au-secours--les-frelons----.JPGA un journaliste (Denisot je crois ) qui lui demandait ce qu'il pensait de Carla  Chirac a répondu avec le regard qui pétillait:"Je ne la connais pas mais il parait qu'elle a des frelons dans sa culotte" Lu dans le JDD.

C'est honteux. Minable Chirac, Président de mes couilles!
J'ai imaginé que Carla, lui ayant monté un guet-apens,  ait glissé des frelons dans le slip de l'autre grande gueule.

Bravo, Carla!
Repost 0

Articles Récents