Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vous trouverez dans ces pages des réactions à l'actualité, un lien vers le site de la famille Reiss. N'hesitez pas à me laisser un message.

Recherche

29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 23:23
Horreur dans le foot

Des élections plus ou moins fictives (au PS et à l'UMP en France, et au foot en Suisse) font le buzz. On s'en fout, alors qu'ailleurs massacres et destructions font rage (dessin).

Repost 0
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 14:41
Foot pourri

Soupçonnés de vastes corruptions depuis des décennies, une dizaine de hauts dirigeants du foot mondial ont été mis au trou en Suisse. Gras profiteurs (dessin).

Repost 0
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 22:02
Panthéon

Etudiant, dans les années 1950, j'habitais une chambre de bonne 1 Place du Panthéon à Paris. Les festivités d'aujourd'hui (l'admission dans la crypte du Panthéon de 4 héros et héroïnes de la Résistance) me font penser à l'enterrement de Victor Hugo au même endroit le 1er juin 1885. Eh bien, mon grand-père était là, venu de Francfort pour saluer son grand homme, humaniste universel (image). Il ne pouvait imaginer que son fils Willy, mon père, réfugié en France en 1933 chassé par la barbarie nazie, y serait rattrapé par elle 10 ans plus tard, ramené de force en Allemagne dans un wagon à bestiaux, et assassiné en tant que Juif, malgré son comportement héroïque lors de la guerre précédente.

Repost 0
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 23:55
Economies à la SNCF

Des lignes non rentables vont être supprimées par la SNCF (pour être remplacées par des autocars). Ca va gueuler; et pourtant le défilé des trains quasi vides fait partie de notre quotidien (dessin).

Repost 0
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 15:50
Se canto, que canto

Dans les années 1990, deux de mes frères, Albert et Robert et moi nous promenons en VTT, profitant de la merveilleuse Ile-de-France, en retraités heureux. Au pied de la fameuse terrasse de St-Germain-en- Laye, l'un d'entre nous s'avise d'un patelin où notre mère nous envoyait pendant les vacances lors des années qui ont suivi la Libération. Là on nous faisait chanter notamment "Le Val d'Anniviers", chant nostalgique de montagnards expatriés inconsolables de leur village. Et nous de nous demander, notre Val d'Anniviers, c'est où? D'une seule voix nous avons répondu :"Cailhau!". C'est le petit patelin où nous avions abouti à l'issue de l'Exode en Juin 1940. Là nous avons découvert la splendeur des paysages du Midi, les Pyrénées enneigées au loin, le jaune éclatant des champs de blé sous le soleil, les cyprès et les tuiles romaines (dessin). Pour ne pas parler des platanes, des figuiers et des vignes, du maréchal-ferrant et des restes toujours vivaces de la langue d'oc. D'ailleurs, nous avons appris à l'école l'hymne du sud de la France, "Se canto, que canto" et le chantons en choeur lors des réunions des Audois de Paris.

De nos multiples racines, c'est bien celle-là qui domine, et que nous chérissons, octogénaires fidèles et reconnaissants.

Repost 0
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 20:29
Les chiants du mois de Mai

Ce Mai, on ne nous parle que de ça: festival de cinéma à Cannes; concours de chansons à Vienne; tournoi de tennis à Paris (dessin). RALQ!

Repost 0
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 20:00
Hollande bite-en-fer, encore

Valérie possède peut-être un album-photo Q sur le Sergent. Là, il s'essaye à l'auto-fellation (dessin).

P.S. Merci à S. pour l'idée.

Repost 0
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 12:27
Hollande bite-en-fer

Valérie menace de publier des photos, ce que "l'Elysée redoute". Alors, imaginons (dessin).

Repost 0
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 22:19
Trou dans le mur

Depuis dix ans nous ont quittés mon frère Robert, mon fils Laurent, ma femme Louisa, tous bien-aimés. Le trou dans le mur ne se comble pas (dessin).

Repost 0
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 14:34
Dans les griffes de l'arbitraire

Aujourd'hui l'actualité ne m'inspire guère, alors va pour une anecdote.

Dans les années 1960 et dans les premiers temps de l'indépendance algérienne, je suis en mission au Sahara. Contrôle de police avant l'embarquement dans l'avion du retour. Mon passeport "Nansen" (j'étais encore sous le statut de réfugié d'origine allemande) intrigue le policier algérien, qui me conduit à son chef. Lequel me soumet à un interrogatoire serré pendant que mes collègues attendent dans l'avion. Je dois expliquer pourquoi mes parents ont quitté l'Allemagne en 1933. Et mon interlocuteur de scruter ostensiblement mes oreilles (dessin). J'ai appris plus tard que les Juifs passent pour avoir de grandes oreilles. Finalement, peut-être à bout d'arguments, le chef consent à me relâcher, plein de morgue et de mépris. C'était ma dernière mission au Sahara.

Repost 0

Articles Récents